Évaluation et élimination des moisissures

L’exposition à la moisissure affecte la santé de plusieurs façons. Quel que soit le type de moisissure ou la gravité de son impact, la croissance de moisissures à l’intérieur d’un bâtiment présente un risque inacceptable pour la santé. Plusieurs organismes gouvernementaux et certains groupes d’intérêts ont élaboré des lignes directrices pour l’évaluation et la réduction de la contamination des bâtiments par la moisissure. L’Association canadienne de la construction (ACC) a publié un document intitulé « Lignes directrices sur les moisissures pour l’industrie canadienne de la construction » (mars 2004) et l’Environmental Abatement Council of Ontario (EACO) a publié des lignes directrices de réduction des moisissures (avril 2010).

Ces lignes directrices sont de nature similaire et intègrent des éléments communs à plusieurs autres directives émises par des groupes tels que Santé Canada, le ministère du Travail du Manitoba, le New York City Department of Health, l’Institut de certification des inspections, du nettoyage et de la réhabilitation (IICRC) et l’Environmental Protection Agency des États-Unis (EPA). Elles ont en commun la nécessité de réduire la contamination des matériaux de construction par la moisissure dans des conditions contrôlées, ainsi que l’ampleur des mesures de sécurité à employer, selon l’étendue de la contamination. Si la contamination par les moisissures est importante, les contrôles techniques et la protection des travailleurs seront absolument nécessaires et les méthodes correctives devront être rigoureuses. Selon les besoins, les lignes directrices emploient différents niveaux de réduction de la contamination (p. ex., niveau 1, 2 ou 3).

Les vérificateurs de construction de Premier connaissent bien les façons d’évaluer la présence de moisissures pour toute une variété de bâtiments résidentiels, commerciaux et industriels. Des propriétaires, des gestionnaires immobiliers et des compagnies d’assurance comptent sur Premier pour s’assurer que tout incident lié à la présence de moisissures est rapidement signalé, que l’étendue et la cause des dommages sont identifiées et que les préoccupations des locataires ou des employés sont abordées dans un délai raisonnable. Un chef de projet ayant suivi une formation appliquée pour techniciens de la décontamination microbiologique (AMRT) s’occupera des moisissures.

Communiquez avec nous dès aujourd’hui pour en savoir plus sur nos services d’évaluation et d’élimination des moisissures.